Version mobile

Découvrez la version mobile de notre site : un format et un contenu qui s'adapte à votre téléphone. L'essentiel à portée de main.

Restez informé

Recevez nos bons plans voyage

sur votre e-mail ou sur les reseaux sociaux

Recevoir les bons plans voyages sur votre e-mail automatiquement  

Mesures de restriction sur les liquides contenus dans les bagages en cabine (depuis le 6 novembre 2006)

autorise en cabineinterdit en cabine

exceptions

Mettez vos produits dans vos bagages en soute, ne conservez en cabine que les liquides indispensables

Quels sont les vols concernés ?

Tous les vols partant des aéroports de l’Union européenne (ainsi que de la Norvège, l’Islande et la Suisse) quelle que soit leur destination, y compris les vols intérieurs, et quelle que soit la nationalité de la compagnie aérienne.

Les passagers en correspondance

  • Si votre premier vol vient d’un pays de l’Union Européenne et que votre second vol s’effectue au départ d’un aéroport européen (ainsi que de Norvège, d’Islande et de Suisse) :
    Vous pouvez effectuer des achats en vol ou dans les boutiques des aéroports. Ceux-ci seront alors sécurisés dans un sac plastique scellé.
  • Si vous avez une correspondance ultérieure dans un pays en dehors de l’Union Européenne :
    Vous devez vous informer au préalable, auprès de la compagnie aérienne, des restrictions éventuelles qui vous seront imposées.
  • Si votre premier vol arrive d’un pays non européen et que votre second vol s’effectue au départ d’un aéroport européen (ainsi que de Norvège, d’Islande ou de Suisse) :
    Nous vous conseillons, avant le départ, de placer tous vos liquides dans vos bagages de soute, y compris ceux achetés dans les boutiques des aéroports hors de l’Union Européenne ; sinon ils seront confisqués au contrôle de sûreté lors de votre correspondance, à l’exception de ceux tenant dans le sac plastique transparent fermé d’environ 20 cm x 20 cm.

Quels sont les produits interdits ?

Les liquides, les aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants…

Quelle est la taille maximale de chaque flacon ou tube que l’on peut emporter en cabine ?
Aucun flacon ne peut dépasser 100 ml.

Quelle taille maximum doit faire le sac plastique ?

Ce sac en plastique transparent (type sachet à congélation) doit mesurer 20 cm sur 20 cm environ. Un sachet peut contenir plusieurs objets, tubes, flacons, aérosols.

Comment se procurer ce sac plastique ?

Vous pouvez vous procurer ce sac plastique (type sac de congélation) dans les commerces et les grandes surfaces. La plupart des aéroports européens proposeront aussi sur place des sacs. Toutefois, il s’agit d’un service rendu aux passagers et non d’une obligation, il n’est donc pas garanti que ces
sacs soient disponibles partout et tout le temps. Nous vous conseillons de prendre vos dispositions avant le départ.

Quelles sont les exceptions autorisées ?

  • Les médicaments liquides
    Vous pouvez emporter en cabine des médicaments liquides (insuline, sirops…) à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation, ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gelules).
  • Les aliments liquides pour bébés
    Il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

 

LE PASSAGE DE CONTROLE DE SURETE
Retirez votre veste ou votre manteau.
Présentez à part :
> Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
> Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
> Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
> Vos aliments liquides pour bébé.
> Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur. Attention : toutes les boutiques ne proposeront pas ce sac.

Renseignez vous avant de faire vos achats.
Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanière.
Attention cependant aux correspondances : renseignez-vous avant tout achat.

 73-IMGP4396Sûreté

Soumettez-vous de bonne grâce aux contrôles de sûreté : il y va de votre propre intérêt !

Ces contrôles sont effectués avant l’arrivée en salle d’embarquement. Les bagages à mains doivent passer dans un appareil de contrôle radioscopique. Sur un écran, l’agent de sûreté visualise leur contenu. Vos bagages à main peuvent également faire l’objet d’une inspection visuelle ou d’une visite manuelle.
Si vous avez dans la poche un trousseau de clefs, ou tout autre objet métallique, et afin d’éviter de déclencher une alarme sonore lors du passage au travers du portique de détection, posez-le sur le tapis de l’appareil de contrôle radioscopique. En raison du renforcement des mesures de sûreté dans le transport aérien, vous devrez désormais également procédez de même pour tout objet (métallique ou non) que vous portez sur vous (montre, bracelet, collier, etc..) ainsi que pour vos vestes ou manteaux. Pour les petits objets, un panier est mis à votre disposition à cet effet.

Ces objets ou vêtements vous seront rendus après votre passage sous le portique.

Il convient toutefois de rappeler qu’il est formellement proscrit de placer dans vos bagages à main tout objet contondant ou tranchant de type canifs, ciseaux, couteaux, cutters, armes ou objet pouvant s’apparenter à une arme, etc. Tout objet de ce type vous sera retiré lors des contrôles de sûreté et pourra être détruit sans que vous puissiez en obtenir dédommagement.

Si vous portez un stimulateur cardiaque ou tout autre dispositif technique implanté (pompes à insuline voire même certains appareillages auditifs), informez-en l’agent de sûreté et ne passez pas sous le portique - mais vous ne serez pas pour autant dispensé de contrôle ! qui s’effectuera
alors manuellement. Dans certains pays d’ailleurs, une fouille corporelle complète obligatoirement les procédés de détection électroniques.

Signalez également tout appareil susceptible d’être endommagé par les rayons x (télécopieur par exemple).

Sachez aussi que, par précaution supplémentaire, il peut vous être demandé de procéder, au pied de l’appareil, à l’identification de vos bagages enregistrés.

Enfin, ne laissez jamais traîner vos bagages sans surveillance dans l’enceinte de l’aérogare. La réglementation gouvernementale (en France et dans de nombreux autres pays) implique la destruction immédiate de tout bagage qui semble égaré et paraît donc suspect, sans qu’aucune indemnisation puisse être par la suite réclamée à quiconque.

Sécurité

A bord de l’appareil, des instructions concernant les mesures de sécurité vous seront exposées par le personnel navigant commercial (hôtesses et «stewards») au moment du décollage, conformément aux obligations édictées par la réglementation internationale : renseignements sur l’usage des ceintures de sécurité, des gilets de sauvetage, des masques à oxygène et l’emplacement des sorties d’urgence. Ces instructions sont
reproduites sur un feuillet placé dans la pochette située devant votre siège.

Pour des raisons de sécurité, les enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées, les passagers invalides ou de forte corpulence ne doivent pas occuper les sièges situés à côté des issues de secours.

Durant le vol et, en particulier, au moment des phases de décollage et d’atterrissage, l’équipage doit, pour des motifs de sécurité, procéder à toute une série de procédures bien définies («listes de vérification») destinées à vérifier qu’aucune mesure de contrôle de l’utilisation de l’appareil n’a
été oubliée.

Par ailleurs, conformez-vous strictement aux consignes de sécurité qui vous seront données par le personnel navigant au cours du vol.